martes, 22 de noviembre de 2011

Mis pensamientos: A través de la reflexión reiterada en tiempo y espacio, y tratando de cuidadosamente expresar cada resultado parcial con ayuda del poderoso lenguaje humano, es posible avanzar cada vez más, siendo las frases emblemáticas así resultantes de gran utilidad tanto para el emisor como para los múltiples receptores


1. « Je suis né nu par la grâce de Dieu, et si je ne vis plus nu c'est grâce aux chinois: tout ce que je porte, a une étiquette "Made in China". »
« Nací desnudo por gracia de Dios, y si hoy no vivo desnudo es gracias a los chinos: todo lo que me viste, lleva la etiqueta "Made in China". »
-- *** (sur la mondialisation / sobre la globalización).

2. « C'est fantastique d'acheter un produit très sophistiqué à bas prix, à condition de ne pas payer un traducteur pour qu'il nous lise le mode d'emploi. »
« Es fantástico comprar un producto sofisticado a muy bajo precio, a condición de no pagar un traductor para que nos lea el modo de empleo. »
-- Thomas Roger Namer (sur la mondialisation / sobre la globalización).

3. « Comme les gros dictionnaires, la vie comporte des maux qui sont difficiles à porter. »
« En los diccionarios y en la vida, hay palabras como "racismo" que son difíciles de soportar. »
-- *** (sur les tracas de l'existence / sobre los sinsabores de la existencia).

4. « La sagesse consiste à douter pour comprendre, la sottise est de croire tout comprendre sans douter. »
« La sabiduría consiste en dudar para comprender, la necedad está en creer todo comprender sin dudar. »
-- *** (sur la pensée / sobre el pensamiento).

5. « Un mot gentil d'un ami, n'est peut-être qu'une goutte d'eau dans notre océan d'amour, mais elle suffit pour faire monter le niveau. »
« Una palabra amiga puede que sólo sea una gota en nuestro océano afectivo, pero alcanza para aumentar su nivel. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'amitié / sobre la amistad).

6. « Le miroir est un fidéle compagnon de tous les jours qui ne change jamais, alors qu'il nous voit le faire quotidiennement. »
« El espejo es un fiel compañero de todos los días que jamás cambia, pese a que nos ve hacerlo diariamente. »
-- *** (sur la vieillesse / sobre la vejez).

7. « Le miroir est aussi un témoin silencieux de notre vieillissement qui se garde de faire des commentaires pour nous rendre à l'évidence. »
« El espejo es un testigo silencioso de nuestro envejecimiento, que se abstiene de hacer comentarios para no evidenciarlo. »
-- *** (sur la vieillesse / sobre la vejez).

8. « Bien vieillir c'est se regarder sans nostalgie sur des photos anciennes, et d'accepter que ce n'était qu'une illusoire seconde dans notre passé. »
« Envejecer bien es mirarse sin nostalgia en fotos de otra época, y aceptar que no son más que una ilusión de un segundo en nuestro pasado. »
-- Thomas Roger Namer (sur la vieillesse / sobre la vejez).

9. « On dit que "tout homme a un prix". Je prie pour ne jamais connaître le mien.
« Todo hombre tiene un precio, espero nunca conocer el mío. »
-- *** (sur la venalité / respecto a la venalidad).

10. « Lorsqu'il s'agit des nôtres, nous les voyons beaux et intelligents. Quant à ceux des autres: nous disons qu' ils sont mignons et malins, mais rien que pour faire plaisir à leurs parents. »
« Cuando se trata de nuestros hijos, son hermosos e inteligentes. En cuanto a los niños de los otros: diremos que son ricos y listos, sólo para complacer a sus padres. »
-- *** (sur les enfants / respecto a los niños).

11. « Par bonheur, nos illusions ne tombent pas en automne comme les feuilles. »
« Afortunadamente, nuestras ilusiones no caen en otoño, como las hojas de los árboles. »
-- *** (sur l'espoir / sobre la esperanza).

12. « Un homme équitable est celui qui sait pardonner sans avoir auparavant condamné. »
« Un hombre ecuánime es el que sabe perdonar, sin antes haber condenado. »
-- Thomas Roger Namer (sur la justice / sobre la justicia).

13. « L'épouse idéale est celle du voisin, incarnée fort heureusement dans la nôtre. Ceci est aussi valable pour le mari idéal... »
« La esposa ideal es la del vecino, afortunadamente encarnada en la nuestra. Eso es válido también para el marido ideal. »
-- *** (sur le couple / sobre la pareja).

14. « Les violences dans un couple sont plus rudes encore que celles des boxeurs sur un ring: eux au moins prennent des gants. »
« La violencia en una pareja, es más ruda aún que la de boxeadores en un ring: ellos al menos se ponen guantes. »
-- Thomas Roger Namer (sur le couple / sobre la pareja).

15. « Les dictatures devraient au moins pouvoir montrer librement leur vrai visage, en s'appelant dicta dures". »
« Las dictaduras al menos justifican ostensiblemente su denominación: dicta-duras. »
-- *** (sur la politique / sobre la política).

16. « L'obscurité facilite l'endormissement, l'obscurantisme provoque un sommeil profond. »
« La oscuridad facilita el sueño, el oscurantismo provoca el adormecimiento profundo. »
-- *** (sur la politique / sobre la política).

17. « Les démocraties hélas ont des frontières. La Démocratie est apatride. »
« Las democracias infortunadamente tienen fronteras. La Democracia es apátrida. »
-- Thomas Roger Namer (sur la politique / sobre la política).

18. « L'intolérant est persuadé de posséder la vérité surtout si on lui prouve le contraire. »
« El intolerante está persuadido que posee la verdad, sobre todo si se le prueba lo contrario. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'intolérance / sobre la intolerancia).

19. « On devrait aimer sans compter, mais compter ceux qu'on aime. »
« Deberíamos amar sin calcular, pero contar los que amamos. »
-- *** (sur l'amour / sobre el amor).

20. « Aimer, c'est comme lire la Bible, ça nous exalte et passionne, ça nous enrichit, mais arrivés à la dernière page on hésite à recommencer. »
« Amar es como leer la Biblia, nos exalta, nos apasiona, nos enriquece, pero llegados a la última página, dudamos en releerla. »
-- *** (sur l'amour / sobre el amor).

21. « Aimer généreusement c'est donner et donner, en attendant quand même l'accusé de réception. »
« Amar generosamente, es dar, y dar, esperando alguna vez un acuse de recibo. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'amour / sobre el amor).

22. « Pour s'estimer soi-même, il faut savoir rester toujours soi, même quand les autres nous ignorent. »
« Para estimarse a sí mismo, hay que seguir siendo "uno mismo", mismo si los demás nos ignoran. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'auto-estime / sobre la autoestima).

23. « Prendre la place assise d'un invalide dans un bus plein, et croire se racheter le lendemain, en voyageant debout dans un bus vide. »
« Ocupar el asiento de un inválido en un autobús lleno, y creer redimirse al otro día, viajando de pie en un autobus vacío. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'incivisme / sobre la incivilidad).

24. « C'est d'accélérer à un passage piéton, et se donner bonne conscience en klaxonnant. »
« Es acelerar en un pasaje peatonal, y tener buena conciencia bocinando. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'incivisme).

25. « Jeter un papier sur la voie publique et lui donner un petit coup de pied pour le dissimuler sous une poubelle municipale. »
« Arrojar un papel en la calle, y darle una patadita para disimularlo, bajo una papelera pública. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'incivisme).

26. « On peut avoir mille motifs pour déprimer, sans pouvoir expliquer un seul. »
« Podemos tener mil motivos para deprimirnos, sin poder explicar tan sólo uno. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

27. « Déprimer c'est tomber en panne moteur dans un long tunnel noir, et constater impuissant que nos quatre pneus sont crevés. »
« Deprimirse, es fundir el motor en un largo túnel negro, y constatar impotente que los cuatro neumáticos también reventaron. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

28. « Se coucher sans espoir et se réveiller avec désespoir, sont les symptomes et conséquences de la dépression, avec le néant entre les deux. »
« Acostarse sin esperanza y despertarse con desesperanza, son los síntomas y consecuencias de la depresión, y el vacío entre ambas. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

29. « Être perdu dans un monde inconnu une nuit d'hiver, sans boussole, sans chaussures..., ni amis. »
« Sentirse perdido en un mundo desconocido, una noche de invierno, sin brújula, sin zapatos... sin amigos. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

30. « La depression n'est pas une maladie ni une fatalité, c'est les deux à la fois. »
« La depresión no es una enfermedad ni una fatalidad, sino ambas a la vez. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

31. « Les antidépresseurs que nous prescrivent les médecins pour que nous soyons heureux sont des comprimés multicolores; les mamans arrivent au même résultat pour leurs enfants, avec des bombons de toutes les couleurs. »
« Los antidepresores que nos recetan los médicos para que seamos felices, son comprimidos multicolores; las madres consiguen el mismo resultado para sus hijos con caramelos de todos los colores. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

32. « Avec la dépression on passe d'un abîme sombre à un gouffre noir, selon l'humeur du jour. »
« Con la depresión pasamos de un abismo tenebroso a un pozo negro, según el talante del día. »
-- Thomas Roger Namer (sur la dépression / sobre la depresión).

33. « Être marié implique aussi manger confortablement à la même table tous les jours, prendre le bon menu, et avoir droit au dessert maison...
Le célibataire change souvent de bistrot, commande ses plats à la carte et en dessert choisit un parmi dix.
Il est vrai aussi que cette liberté cache toujours une petite envie de trouver enfin le meilleur endroit, pour en faire sa cantine.
 »
« Estar casado implica comer confortablemente todos los días un buen menú en la misma mesa, y degustar el postre casero...
El soltero cambia a menudo de fonda, elige sus platos en el menú, y de postre consume uno entre diez.
Cierto es que esa libertad esconde siempre ganas secretas de encontrar por fin su cantina cotidiana. »

-- Thomas Roger Namer (sur les mariés et les célibataires / sobre los casados y los solteros).

34. « Il arrive souvent que les vieux critiquent âprement les jeunes, mais au fond ne les accusent-ils pas tout simplement de pouvoir être jeunes contrairement à eux? »
« Ocurre a menudo que los viejos critican duramente a los jóvenes, pero en el fondo, los acusan simplemente por ser jóvenes y ellos no poder serlo. »
-- Thomas Roger Namer (sur la senescence / sobre la senescencia).

35. « Un Don Juan entre chez un fleuriste pour s'offrir des Rose et en ressort avec un bouquet de Marguerite, Anémone et Violette en plus. »
« Un Don Juan entra en una florería para buscar a Rosa, y sale con Margarita, Violeta, y Lila. »
-- Thomas Roger Namer (encore sur le donjuanisme / más sobre el donjuanismo).

36. « Le Don Juan contemporain doit avoir du charme, être attentionné, savoir plaire aux femmes , mais surtout connaître l' informatique pour élargir ses conquêtes. »
« El Don Juan contemporáneo tiene que tener encanto, ser atento, saber gustar a las mujeres, y sobre todo, saber de Internet, para ampliar la red de sus conquistas. »
-- Thomas Roger Namer (encore sur le donjuanisme / más sobre el donjuanismo).

37. « Tomber sans se faire mal c'est rare, sauf pour un tombeur. »
« Caer sin quebrarse algo es infrecuente; un Don Juan sabe requebrar sin nunca caer. »
-- Thomas Roger Namer (encore sur le donjuanisme / más sobre el donjuanismo).

38. « La maman juive est la seule qui avec cinq garçons est capable d'élever chacun d'entre eux comme s'il était un fils unique. »
« La mamá judía es la única que teniendo cinco hijos, es capaz de educar cada uno de ellos como si fuese hijo único. »
-- Thomas Roger Namer (sur les mamans juives / sobre las madres judías).

39. « Si on avait deux mères juives au lieu d'une seule on peserait deux fois plus, on porterait deux tricots en avril, on avalerait deux fois plus de vitamines, mais surtout on aurait deux fois plus de mal à trouver l'épouse idéale. »
« Si tuviésemos dos madres judías en lugar de una, pesaríamos dos veces más, nos abrigaríamos dos veces más en otoño, consumiríamos dos veces más vitaminas, y sobre todo, tendríamos dos veces más dificultades para encontrar la esposa ideal. »
-- Thomas Roger Namer (sur les mamans juives / sobre las madres judías).

40. « L'adultère altère et adultère généralement la vie d'un couple. »
« El adulterio altera y generalmente adultera la vida de una pareja. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adultère et la bigamie / sobre el adulterio y la bigamia).

41. « C'est mettre trois personnes dans un biplace, en espérant ne pas chuter. »
« Es poner tres personas en un biplaza, pretendiendo no caer. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adultère et la bigamie / sobre el adulterio y la bigamia).

42. « L'adultère est, en quelque sorte, faire appel au service après-vente, dès que ça ne marche pas. »
« El adulterio es, en cierto modo, recurrir al servicio pos venta, cuando ya no marcha. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adultère et la bigamie / sobre el adulterio y la bigamia).

43. « Un bigame croyant, aime le pommier mais se laisse facilement tenter par le pêcher. »
« A un bígamo creyente le gusta la pera, pero se deja tentar fácilmente por la manzana. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adultère et la bigamie / sobre el adulterio y la bigamia).

44. « Un bigame incroyant, pense qu'on a deux yeux pour regarder, deux mains pour toucher, et qu'il est donc logique d'avoir deux femmes pour aimer. »
« Un bígamo ateo piensa que tenemos dos ojos para mirar, dos manos para tocar, y también dos mujeres para amar. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adultère et la bigamie / sobre el adulterio y la bigamia).

45. « Ils aiment (surtout) leurs semblables, et appliquent mieux que quiconque: "Aimez vous les uns les autres", puisque "autres" n'a pas de sexe. »
« Aman (sobre todo) a sus semejantes, y aplican mejor que nadie: "Amaos los unos a los otros", ya que "otros" no especifica el sexo. »
-- Thomas Roger Namer (sur les homosexuels vus par l'Eglise / sobre la homosexualidad vista por la Iglesia).

46. « Sans même être bricoleurs ou électriciens, les homosexuels savent instinctivement qu'elle prise leur convient: la mâle ou la femelle. »
« Sin ser peritos en bricolaje o electricidad, los homosexuales saben instintivamente qué tipo de enchufe necesitan. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'homosexualité vu par les autres / sobre la homosexualidad vista por los otros).

47. « L'homosexualité c'est la quintessence du narcissisme individuel partagé à deux ou plusieurs. »
« La homosexualidad es la quintaesencia del narcisismo individual, compartido entre dos o varios. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'homosexualité vu par les autres / sobre la homosexualidad vista por los otros).

48. « Un avion qui vole sans moteurs c'est une prouesse, un oiseau qui vole sans ailes c'est un miracle, mais un homme sans travail qui vole (pour manger) est un voleur. »
« Un avión que vuela sin motor es una proeza, un pájaro que vuela sin alas es un milagro, pero un hombre sin trabajo que roba (para comer) es un ladrón. »
-- Thomas Roger Namer (sur le vol et les sens d'un mot / sobre el robo y los sentidos de una palabra).

49. « Il n'y a pas que les cons qui volent, il y a aussi les faux cons. »
« Juego de palabras en francés, intraducible al español, ya que en francés el sentido de la frase cobra relevancia gracias al doble sentido de algunos términos. »
-- Thomas Roger Namer (sur le vol et les sens d'un mot / sobre el robo y los sentidos de una palabra).

50. « L'accouplement est une sonate pour deux instruments qui jouent à l'unisson, avec l'instinct et l'amour, en guise de partition. »
« El acoplamiento es una sonata para dos instrumentos que se tocan al unísono, con el instinto y el amor que sirven de partitura. »
-- Thomas Roger Namer (sur les relations sexuelles / sobre las relaciones sexuales).

51. « Le coït pour un misogyne c'est jouer au bilboquet, avec une femme qui n'est qu'une boule. »
« El coito para un misógino es jugar al balero utilizando a la mujer como bola. »
-- Thomas Roger Namer (sur les relations sexuelles / sobre las relaciones sexuales).

52. « Faire l'amour avec celui ou celle qu'on aime, c'est oublier pour un moment les tabous et la pudeur, et vouloir rester impudique et libre pour le reste de sa vie. »
« Hacer el amor con quien uno ama, es olvidar por un momento los tabús y el pudor, queriendo seguir siendo impúdico y libre por el resto de la vida. »
-- Thomas Roger Namer (sur les relations sexuelles / sobre las relaciones sexuales).

53. « Pour un intégriste mettre une femme dans son lit, quand bon lui semble, c'est normal, à condition qu'elle accepte tout sans dire un mot, qu'il prenne son corps entier, en lui laissant à la rigueur les yeux, pour pouvoir pleurer. »
« Para un integrista llevar a una mujer en su cama, cuando le parezca, es natural, a condición que acepte todo sin decir una palabra, vejando cada parte de su cuerpo, y dejándole alguna vez los ojos para poder llorar. »
-- Thomas Roger Namer (sur les relations sexuelles / sobre las relaciones sexuales).

54. « Un enfant abandonné, chanceux d'avoir eu de bons parents adoptifs, aura toute sa vie deux désirs primordiaux: retrouver un jour son père et sa mère, et qu'ils deviennent les amis inséparables de ceux qui l'ont élevé avec tant d' amour. »
« Un niño abandonado, dichoso de haber tenido buenos padres adoptivos, tendrá toda su vida dos deseos pimordiales: encontrar un día sus padres biológicos, y que estos se conviertan en amigos inseparables de quienes lo criaron con tanto amor. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adoption / sobre la adopción).

55. « Un orphelin adopté par de nobles personnes, sera aimé et pourra les aimer le reste de sa vie, quant à ses parents biologiques, le jour de sa mort, il aura enfin l'espoir de les retrouver. »
« Un huérfano adoptado por personas dignas, será amado, y podrá amarlas toda su vida, y en cuanto a sus padres biológicos, el día de su muerte, tendrá por fin la esperanza de encontrarlos. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'adoption / sobre la adopción).

56. « Un Sarcome est une tumeur maligne qui se développe aux dépens de tissus sains. Le Sarkozysme est aussi une maladie, mais elle se développe au dépens du peuple français. »
« Un Sarcoma es un tumor maligno que se desarrolla en perjuicio de tejidos sanos. El "Sarkozismo" es también una enfermedad, pero ésta se desarrolla en perjuicio del pueblo francés. »
-- Thomas Roger Namer (sur la médecine et la politique / sobre la medicina y la política).

57. « Non seulement elle nous aime toute la vie, mais elle commence à le faire neuf mois avant quiconque. »
« No solamente es la que nos ama toda la vida, sino que lo hace 9 meses antes que nadie. »
-- Thomas Roger Namer (sur une mère en général / sobre una madre en general).

58. « Quand elle est là, c'est la Reine de l'échiquier, lorsque on vous la prend, même si la partie semblait gagnée, vous perdez... tout. »
« Cuando está presente, es la Reina del tablero, cuando te la toman, mismo si la partida parecía ganada, pierdes... todo. »
-- Thomas Roger Namer (sur une mère en général / sobre una madre en general).

59. « La mort nous ouvre une porte sur l'inconnu, mieux vaut qu'elle reste fermée le plus longtemps possible. »
« La muerte nos abre una puerta a lo desconocido, mejor que quede cerrada el mayor tiempo posible. »
-- Thomas Roger Namer (sur la vie et la mort / sobre la vida y la muerte). »

60. « La mort subite est une autobiographie où l'on n'a pas écrit la dernière page. »
« La muerte súbita es una autobiografía, en la cual no se llegó a escribir la última página. »
-- Thomas Roger Namer (sur la vie et la mort / sobre la vida y la muerte).

61. « On ne vous donne pas la vie, on vous la prête. Par contre on peut se donner la mort. »
« No nos dan la vida, nos la prestan. En cambio podemos darnos muerte. »
-- Thomas Roger Namer (sur la vie et la mort / sobre la vida y la muerte).

62. « "La femme est l'avenir de l'homme", si elle est mère, elle devient aussi son présent et son passé. »
« "La mujer es el porvenir del hombre" (Louis Aragon), si es madre, es también su presente y su pasado. »
-- Thomas Roger Namer (sur la femme / sobre la mujer).

63. « Une famille avec un enfant est une monarchie, qui peut devenir une dictature. »
« Una familia con un solo hijo es una monarquía, que se puede transformar en dictadura. »
-- Thomas Roger Namer (sur les familles, les enfants et les systèmes politiques / sobre las familias, los niños, y los sistemas políticos).

64. « Une famille avec deux enfants est un système où deux partis alternent au pouvoir (démocratie représentative). »
« Una familia con dos hijos es una democracia representativa, en la cual dos partidos alternan en el poder. »
-- Thomas Roger Namer (sur les familles, les enfants et les systèmes politiques / sobre las familias, los niños, y los sistemas políticos).

65. « Avec trois enfants et plus: la majorité est obligée de céder le pouvoir à la minorité qui a l'argent (ploutocratie). »
« Con tres hijos y más, la mayoría está obligada a ceder el poder a la minoría que tiene la banca (plutocracia). »
-- Thomas Roger Namer (sur les familles, les enfants et les systèmes politiques / sobre las familias, los niños, y los sistemas políticos).

66. « Lorsqu'on va chez un psy pour lui dire "ça ne va pas dans ma tête" il vous dira qu'en mettant des mots sur notre problème, au bout de quelques séances, ça ira mieux. Suivant ces conseils on va voir un généraliste et on utilise le plus de mots possible pour le dire: Mal de tête, migraine, cephalée. Sans plus attendre, en une seule consultation il vous préscrira de l'Aspirine. »
« Cuando vamos a un psicólogo para decirle "no ando bien de la cabeza", responderá que poniendo palabras a nuestro problema, con algunas consultas, todo irá mejor. Siguiendo sus consejos, vamos a un generalista y utilizamos muchas palabras para decirlo: Dolor de cabeza, migraña, cefalea. Y sin más tardar, en una sola consulta nos recetará aspirina. »
-- Thomas Roger Namer (sur les psychologues, analystes et médecins en général / sobre los psicólogos, analistas, y médicos en general).

67. « Un psy auquel vous aurez confié que vous avez le coeur brisé, hésitera entre vous garder ou vous envoyer aux urgences voir un cardiologue". »
« Un psicólogo al cual confiamos tener el corazón partido, dudará entre atendernos, o enviarnos con urgencia a consultar un cardiólogo. »
-- Thomas Roger Namer (sur les psychologues, analystes et médecins en général / sobre los psicólogos, analistas, y médicos en general).

68. « Une hemorragie couché ou debout peut être fatale, une "verborragie" allongé peut être salvatrice et ne tâche pas nos vêtements. »
« Una hemorragia estando acostado o de pie puede ser fatal, una "verborragia" puede ser salvadora y no mancha la ropa. »
-- Thomas Roger Namer (sur les psychologues, analystes et médecins en général / sobre los psicólogos, analistas, y médicos en general).

69. « Lorsqu'on se retrouve à l'hôpital terrassé par une dépression, on peut parfaitement suivre
le stade de sa maladie, non pas d'après l'avis des médecins, mais selon le baromètre du désarroi, l'angoisse ou le désespoir, perceptibles sur le visage de ceux qui viennent vous voir... malgré le beau fixe affiché. »
« Cuando nos encontramos en el hospital fulminados por la depresión, podemos perfectamente seguir la evolución de la enfermedad, no por el diagnóstico del médico sino por el barómetro del desasosiego, la angustia, o la desesperación, perceptibles en el rostro de quienes nos visitan... pese a la calma fingida. »
-- Thomas Roger Namer (encore sur la dépression / más sobre la depresión).

70. « Une radieuse journée de printemps sera hivernale et pluvieuse pour un mélancolique, et si toutefois un petit rayon de soleil venait percer sa grisaille, il portera ses lunettes noires, pour se protéger du bonheur. »
« Una radiante jornada de primavera será invernal y lluviosa para un melancólico, y si acaso un pequeño rayo de sol iluminara su lobreguez, se pondrá lentes negros, para protegerse de la felicidad. »
-- Thomas Roger Namer (encore sur la dépression / más sobre la depresión).

71. « En automne les arbres perdent leur feuilles mais les retrouvent toujours au printemps. A l'automne de la vie, l'homme perd ses espérances et ne les retrouve jamais, quelle que soit la saison.  »
« En otoño los árboles pierden sus hojas, pero las recuperan siempre en primavera. En el otoño de la vida, el hombre pierde sus esperanzas y no las vuelve a encontrar jamás, sea cual sea la estación. »
-- Thomas Roger Namer (sur les saisons de la vie / sobre las estaciones de la vida).

72. « Consulter le "Vidal" c'est connaître des milliers de médicaments, alors qu'il existe infiniment moins de maladies, mais beaucoup plus de malades. »
« Consultar el vademécum farnacéutico es conocer miles de medicamentos, cuando existen infinitamente menos enfermedades, y muchos más enfermos. »
-- Thomas Roger Namer (sur l'édition, écritures, livres, publications et autres... / sobre la edición, escritos, publicaciones, y otros...).

73. « Parcourir l'annuaire téléphonique c'est se donner la possibilité de parler à tous et connaître leur adresse, sans nécessairement avoir des choses à leur dire, ni envie de les voir. »
« Recorrer la guía telefónica, es darse la posibilidad de hablar a todos y conocer sus direcciones, sin nesariamente tener cosas para decirles, ni deseos de verlos. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

74. « Les Pages Jaunes (sans allusion raciale) son moins démocratiques que les Blanches (là non plus), car elles classent la société en catégories. »
« Las páginas amarillas (sin alusiones raciales) son menos democráticas que las blancas, ya que clasifican a la sociedad por categorías. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

75. « Ouvrir un dictionnaire bilingue est une autre façon d'aimer les étrangers. »
« Abrir un diccionario bilingüe es otra manera de querer a los extranjeros. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

76. « Un livre de prière vous apprend à souhaiter le salut et bonheur de tous, sans que personne le sache pour vous en remercier. »
« Un libro de oraciones nos enseña a desear salvación y bienaventuranza a todos, sin que nadie lo sepa y nos agradezca. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

77. « Un florilège de poèmes dans une librairie devient un bouquet de fleurs à la maison. »
« Un florilegio de poemas en una librería se transforma en un ramo de flores en casa. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

78. « Si on publiait la Bible, le Coran et la Torah en un seul t'homme, il serait le nouveau Messie, et il les guerres de religions cesseraient. »
« Si la Biblia, el Corán, y la Torah fueran un solo libro, probablemente habría un solo Mesías, y entonces las guerras de religión desaparecerían. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

79. « Quand j'envoie mes « Pensées » à un ami , il me répond: «« Tu devrais écrire ! »», alors qu'il vient de me lire... D'autres me conseillent: «« Tu devrais chercher une Maison d' Édition »», alors qu'en les imprimant à la maison, ils deviennent éditeurs. »
« Cuando envío mis « Pensamientos » a un amigo, con frecuencia me aconseja : " Deberías escribir ( ¡ pero acabas de leerme ! ) " ... Otros me aconsejan: " Deberías buscar una Editorial ( ¡ pero con solo imprimirlos en casa, se están editando ! ) " ... »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

80. « A choisir: je préfère méditer à éditer tout court. »
« De poder elegir, prefiero meditar a que me editen. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

81 « Paradoxalement le plus beau compliment que l'on m'a fait est: «« D' où les as tu copiées ? »»,
en parlant de mes propres pensées. »
« Hablando de mis propios pensamientos, paradójicamente, el mejor elogio que me han hecho es preguntarme : " ¿ De donde los has copiado ? " »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

82. « Il y a trois façons au choix, de soumettre quelqu'un : soit par les armes, soit par l'argent, soit par le sexe... »
« Hay tres maneras de someter a alguien : por las armas... por el dinero... por el sexo... »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

83. « Il ne suffit pas de connaître une infinité de mots pour devenir écrivain, aussi faut-il savoir les disposer d'une certaine façon dans une phrase, pour qu'ils deviennent des idées. »
« No es suficiente conocer muchas palabras para ser un buen escritor, pues se debe saber disponerlas de cierta manera en una frase, para así obtener buenas ideas. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

84. « Le plus beau et cher des stylos ne fait pas un écrivain, pas plus qu'un excellent pinceau ne fera de vous un peintre: dans les deux cas il faut, avant tout, être motivé. »
« La más vistosa y cara de las lapiceras no hace al buen escritor, así como tampoco un excelente pincel no hace un buen pintor : ante todo y en ambos casos, es indispensable una buena motivación. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

85. « Jadis une lettre mettait plusieurs jours à parvenir au destinataire, qui souvent répondait par retour de courrier. Aujourd'hui un mail arrive en une seconde au destinataire, qui statistiquement met plusieurs jours pour répondre. »
« En otra época una carta ponía varios días en llegar a su destinatario, quien con frecuencia respondía enseguida también por correo. Hoy día un mensaje electrónico llega a su destinatario en un segundo, quien estadísticamente se toma varios días para responder. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

86. « Ce n'est pas la même chose d'avoir une minute pour écrire, qu'écrire en une minute,
la longueur de la lettre ne sera pas la même. »
« No es lo mismo tener un minuto para escribir, que escribir en un minuto; ¡ la extensión de la carta no será la misma ! »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

87. « Une critique infondée est un vice , sauf si on y met la forme, là ça devient un art. »
« Una crítica infundada es un vicio, salvo si se pone empeño, en cuyo caso se hace arte. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

88. « Un critique littéraire qui sait lire entre les lignes, aura matière suffisante pour écrire un nouvel ouvrage... totalement différent. »
« Un crítico literario que sabe leer entre líneas, tendrá material suficiente como para escribir una nueva obra... totalmente diferente. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

89. « Un écrivain tolère les critiques, un écrivaillon les critique. »
« Un escritor tolera las críticas... y un escribidor las critica. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

90. « Pour écrire sur quelque sujet, il faudrait beaucoup lire avant, pas pour s' inspirer, mais surtout pour ne pas imiter. »
« Para escribir sobre cualquier tema, antes es necesario leer mucho, no para inspirarse pero sobre todo para así no imitar. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

91. « La plus grande vertu de la générosité est l'anonymat. »
« La más grande virtud de la generosidad es el anonimato. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

92. « Un télégramme est l'ancêtre du mail, en plus bref et sans écran. »
« Un telegrama es el antecesor del mensaje electrónico, aunque más breve y sin pantalla. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

93. « La lettre manuscrite, écrite donc à la main, est devenue de nos jours un message digital, que vous tapez avec les doigts. »
« La carta manuscrita escrita de puño y letra, hoy día se ha transformado en un mensaje digital que se escribe con los dedos. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

94. « L'amitié est un capital limité que nous partageons au cours d'une vie avec ceux qui nous aiment et ceux qui auraient pu nous aimer. »
« La amistad es un capital limitado que compartimos en el curso de la vida con aquellos que nos aman y aquellos que habrían podido amarnos. »
-- Thomas Roger Namer (divers... / miscelánea...).

95. « J'aime toutes les mères: la Mer d'Arabie, la Mer Jaune, la Mer Noire et m'aime la Mère Caspienne. »
« Amo todas las madres: la Madre Patria, la Madre Tierra, la Madreperla, la Madreselva, y más que todas, mi propia madre... »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

96. « Toute forme de rivalité dans un couple devient son pire ennemi. »
« Toda forma de rivalidad en una pareja se vuelve su peor enemigo. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

97. « Nul n'est prophète en son pays, ça veut dire que tous les étrangers le sont ? »
« "Nadie es profeta en su tierra"... ¿ significa eso que todos los extranjeros lo son ? »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

98. « Nous pensons au chiffre deux lorsqu'on entend « bi », par exemple: bimensuel, bimoteur, mais alors pourquoi biographie, puisque ça concerne une seule personne?... A moins que nous ayons tous une double vie (étymologistes s'abstenir). »
« Todos pensamos en la cifra dos cuando oímos « bi », por ejemplo, bimensual, bimotor, pero entonces por qué decimos biografía si concierne a una sola persona ?... A menos que todos tuviéramos una doble vida... (etimologistas abstenerse). »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

99. « Certains adjectifs sont racialement discriminatoires: pourquoi blanc symbolise la paix, une colère est noire, et jaune désigne une méchante fièvre ? »
« Ciertos adjetivos son racialmente discriminatorios : ¿por qué el blanco simboliza la paz, la muerte y el luto son negros, y la fiebre es amarilla ? ... »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

100. « Un cauchemar est un rêve qui finit mal. Un beau rêve est un cauchemar qui se termine bien. Et le rêve tout-court ? On ne sait pas, car on l'oublie. »
« Una pesadilla es un sueño que finaliza mal. Un buen sueño es una pesadilla que se termina bien. Y un simple sueño... En realidad nunca lo sabemos, pues lo olvidamos. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

101. « Un banquier prend l'argent des autres et le met dans un coffre, un voleur, lui, le libère. »
« Un banquero toma el dinero de otros y lo pone en un cofre... Y un ladrón lo libera... »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

102. « Sur les spécialités en matière de santé :
* Un cardiologue ne s'occupe pas des affaires de coeur, mais du coeur tout seul.
* Un ophtalmologiste est celui qui d'un simple regard voit ce que vous avez.
* Le rhumatologue ne vous soignera pas pour un rhume...
* Un anesthésiste bruyant peut vous empêcher de dormir
*. L' urgentiste ne s'occupe pas des personnes qui ont des envies urgentes.
* Un radiologue peut aussi aimer la télévision.
* Le pneumologue n'est pas un garagiste qui change vos roues.
* Un gynécologue ne doit pas être, tant soit peu, misogyne.
* On hésite parfois à consulter un oto-rhino-laryngologiste parce qu'on n'a pas nécessairement mal à ces trois organes au même moment. »
« Sobre los especialistas en temas de salud :
* Un cardiólogo no se ocupa de las penas del corazón, sino sólo del corazón.
* Un oftalmólogo es el que con una simple mirada se da cuenta de lo que usted tiene.
* Un reumatólogo no podrá curarlo de un resfriado (juego de palabras en francés).
* Un anestesista que ronca puede impedirnos de dormir.
* Un urgentista no se ocupa necesariamente de personas con "necesidades urgentes".
* A un radiólogo también puede gustarle la televisión.
* Un neumólogo no es un garagista que cambia vuestros neumáticos.
* Un ginecólogo no debe ser misógino, ni siquiera un poco.
* A menudo dudamos de consultar a un otorinolaringólogo, porque rara vez nos duelen los tres órganos a la vez. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

103. « Une personne qui refuse de vieillir, à l'âge de 65 ans continue à voir un pédiatre. »
« Una persona que se rehúsa a envejecer, a la edad de 65 años continúa viendo a un pediatra. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

104. « Si vous avez mal à l'estomac ne vous adressez pas à un stomatologue, même si souvent les problèmes gastriques arrivent par la bouche. »
« Si tiene malestar al estómago, no se dirija a un estomatólogo, mismo si con frecuencia los problemas gástricos le llegan por la boca. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

105. « Le gérontologue est un spécialiste de la vieillesse, c'est à dire à partir de : 30 ans pour un sportif de haut niveau, 50 ans pour un cadre supérieur, 80 ans pour un séducteur, 100 ans pour un grand-père... »
« El gerontólogo es un especialista de la vejez, lo que equivale a decir, a partir de : 30 años para un deportista de alto nivel ; 50 años para un ejecutivo ; 80 años para un seductor ; 100 años para un abuelo... »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

106. « ...mais il reçoit aussi tous les quadragénaires qui font beaucoup plus vieux que leur âge. »
« ...pero también recibe todos lo cuarentones que ya se sienten viejos. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).

107. « Lorsqu'on tousse comme un cheval et on crache comme un lama, on va voir un vétérinaire. »
« Cuando se tose como un caballo y se escupe como una llama, más vale consultar a un veterinario. »
-- Thomas Roger Namer (humour... / humor...).


Nota: La reproducción de estas frases emblemáticas en Wikiquote, está autorizada por el autor.


Nota del autor: Soy un perfeccionista, y como tal he actuado al crear esta serie de frases emblemáticas para la reflexión, tratando de ser purista, pero sin caer en un "culteranismo" pedante.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada